Re: Costa Rica, région des Caraibes

Mar 2 Sep 2014 23:45

:mao: ;)

Re: Costa Rica, région des Caraibes

Mer 3 Sep 2014 12:46

Dans ce pays au climat tropical, tout pousse de façon impressionnante et rapide.
Il suffit qu'une branche traine par terre pour que des racines naissent en 2 jours.
Un bout de bois mort, et les feuilles repoussent sur ce bois de façon incompréhensible.
Je développerai plus tard, mais voici un bout de bois que j'avais complètement enterré dans le sable.

Je suis revenu 3 jours après, et voilà. Il y avait même un petit copain qui poussait à côté.

Photo 18:

Image
Dernière édition par bluesteeleyes le Mer 3 Sep 2014 12:58, édité 1 fois.

Re: Costa Rica, région des Caraibes

Mer 3 Sep 2014 12:57

Avec le filtre polarisant, il est très intéressant de pouvoir supprimer les reflets dans l'eau.

Photo 19:

Image

Re: Costa Rica, région des Caraibes

Mer 3 Sep 2014 13:06

Jolie :top:

Re: Costa Rica, région des Caraibes

Mer 3 Sep 2014 13:19

gillou57 a écrit:Jolie :top:



Moi aussi je l'aime bien cette photo.
Cela montre notre sadisme de contempler une bestiole morte de trouille :roi:

Re: Costa Rica, région des Caraibes

Mer 3 Sep 2014 14:56

Photo 20:

Image

Photo 21:

Image

Re: Costa Rica, région des Caraibes

Mer 3 Sep 2014 17:09

:top: ;)

Re: Costa Rica, région des Caraibes

Mer 3 Sep 2014 17:31

Jolies... bien aimé, en particulier le ctj de la 8 (^m si le 2ème canot gâche un peu...), la 17 vraiment superbe - mais à ne pas avaler -, et le vieux crabe de la 19...

Re: Costa Rica, région des Caraibes

Mer 3 Sep 2014 22:44

j'ai dis
Pixel a écrit:S Y M P A

et je vais suivre la suite :mrcool:


donc 1 bilan ;)

photo2 : a gauche ?? sinon je vois pas :P

y a 2 photos numero3

les 4 et 5 sont à conserver dans un album papier :top: et j'ai apprécié le commentaire sur le comportement :2top;

11 et 12 dommage pour le flou (c un métier ..photo animalier) des erreurs que tu ne feras plus j'imagine !

la 19 : je vois que t'as pas oublié le POLA :mrcool:

les autres c plutôt cool mais peux tu nous dire quel soucis de photographe amateur tu as rencontré sous ce climat et ces lumières ?? (la nuit tombe vite etc)

Re: Costa Rica, région des Caraibes

Mer 3 Sep 2014 23:52

Pixel a écrit:j'ai dis
Pixel a écrit:S Y M P A

et je vais suivre la suite :mrcool:


donc 1 bilan ;)

photo2 : a gauche ?? sinon je vois pas :P

y a 2 photos numero3

les 4 et 5 sont à conserver dans un album papier :top: et j'ai apprécié le commentaire sur le comportement :2top;

11 et 12 dommage pour le flou (c un métier ..photo animalier) des erreurs que tu ne feras plus j'imagine !

la 19 : je vois que t'as pas oublié le POLA :mrcool:

les autres c plutôt cool mais peux tu nous dire quel soucis de photographe amateur tu as rencontré sous ce climat et ces lumières ?? (la nuit tombe vite etc)



Sur la 2, regarde la plante grimpante sur l'arbre, à droite. Un peu en dessous de la naissance des tiges des feuilles. c'est petit. Si tu ne trouves pas, j'entoure en rouge.

J'ai renommé les 3 en 3a et 3B

La 11 et la 12, au vu du peu de lumière, et de la hauteur du serpent, sur ces photos, j'ai du grimper sur une grande racine où je n'arrivais pas à me stabiliser. De plus, j'étais un peu trop près de lui, inutile donc de rester trop longtemps :mrcool:

Pour les soucis rencontrés.

1) Le jour se lève à 6 heures du matin et la nuit se lève à 17h30.
A 9 heures du matin, le soleil est déjà haut et cogne, les animaux sont cachés pour la plupart.
Sans nuages, on a entre 6h et 8h, je dirais.
A 16 heures, pas mal d'animaux se remettent à bouger, on peut donc à nouveau shooter, mais jusqu'à 17 heures / parfois 17h30 max. Il y a donc peu de temps pour la photo.
Le reste de la journée, on peut shooter des plantes, des oiseaux, des reptiles, et quelques mammifères si on a de la chance.

2) L'éclairage n'est pas top, car il n'y a que très peu de "lever ou de coucher" de soleil. C'est très vite très haut, d'où une lumière froide. Et en cette saison de pluie, le ciel est souvent couvert et la pluie arrive sans prévenir.

3) Dans la jungle, nous nous sommes enfoncé dans la jungle primaire pour être certain de voir le maximum de choses, la végétation est dense et la lumière très faible. Mon Canon 450D n'était pas suffisant avec un ISO sur 800, une sous-expo de -1 à -2 et un objectif lumineux 60mm fixe / F2,8 (cela donne une idée). Il faudrait pouvoir monter d'avantage la sensibilité, et donc avoir du matériel pus performant.

4) L'humidité. Comme dit, elle est élevée et il fait très chaud (35 et 36° lors de nos visites). La buée arrive vite sur les objectifs, puis ensuite la condensation, et il est impossible de l'essuyer correctement, car même un chiffon bien emballé dans un sac plastique ne sert qu'une fois... avant d'être à son tour bien humide. Et quand on est depuis 3 jours dans cette région, il est impossible d'avoir un chiffon bien sec.

5) Avec l'humidité et la transpiration, il devenait impossible de coller le viseur sur l'oeil. D'ailleurs, mon 450D et mon G3 ont commencé à déconner au bout de 3 heures (arrêt du fonctionnement de l'écran et autofocus qui déconnait). Heureusement, tout refonctionne. Mais je pense que quelques sorties en plus et je pouvais me racheter d'autres appareils, car je n'avais rien pour les mettre au sec, à part quelques sachets de riz.

6) Dans la jungle, obligé de s'habiller avec un pantalon, des chaussettes et des bottes. En plus de l'équipement photo, il faut prévoir d'emporter de l'eau et une machette au minimum pour pouvoir se frayer un chemin selon les endroits. On transpire vite et le sac à appareil photo sur le dos est vite trempé. Nous avons fait 2 jours de 6 et 7,30 heures de ballade dans la jungle. Au bout de 3 heures, nous devions garder les appareils à la main loin du corps pour éviter de les mouiller car on suait abondamment. C'était bien réel quand je disais qu'au bout de 2 heures je pouvais essorer mon tee shirt comme si je l'avais plongé dans de l'eau.

7) Le sable. En effet, il y a beaucoup de sable noir au Costa Rica, du fait des volcans. Ce sable est composé de magnétite et d'hématite. Si on a l'idée de mettre en contact nos appareils électroniques, comme les appareils photos, le sable risque de s'y coller, attiré comme un aimant. Cela peut causer des dégâts importants.
Dernière édition par bluesteeleyes le Jeu 4 Sep 2014 16:06, édité 1 fois.

Re: Costa Rica, région des Caraibes

Jeu 4 Sep 2014 00:30

Le Araçari à collier est un Toucan endémique de la zone néotropicale (Vénézuéla, Guatémala, Costa Rica, Nicaragua, etc...).

C'est un toucan allongé très élégant. J'ai eu la chance de le voir venir se poser devant moi. J'ai pu le shooter plusieurs fois et m'amuser un peu avec lui. Les toucans ne sont pas farouches. Ils sont très intelligents et taquineurs.
Un autre que je présenterai plus loin s'amusait à lâcher des amandes depuis une branches sur les gens qui passaient.

La bague que l'on voit à sa patte est le signe qu'il a été soigné dans un centre et réintégré dans la nature

Et moi j'ai définitivement adopté le RAW :D

Photo 22:

IMG_7040web.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Dernière édition par bluesteeleyes le Jeu 4 Sep 2014 11:27, édité 2 fois.

Re: Costa Rica, région des Caraibes

Jeu 4 Sep 2014 00:36

Jolie tof ;)

Re: Costa Rica, région des Caraibes

Jeu 4 Sep 2014 11:23

Voici une Héliconia, modèle oiseau du paradis, un des mets préférés des colibris.
Ce modèle n'est pas ausi joli que celles que l'on peut trouver aux Canaries ou en Afrique, mais j'aime ses formes ondulées.

Quelle photo préférez-vous?

Photo 23:

IMG_7065Aweb.jpg


Photo 24:

IMG_7066web.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Re: Costa Rica, région des Caraibes

Jeu 4 Sep 2014 12:39

La 23 :oui:

Re: Costa Rica, région des Caraibes

Jeu 4 Sep 2014 12:51

Les vautours sont nombreux au Costa Rica.
On voit souvent des troupes de 100 à 150 oiseaux.
C'est une bonne chose, car cela signifie que la vie se développe.
Leur rôle est de nettoyer, en se nourrissant de charognes, de cadavres.
Et ici, tout va très vite, et un cadavre peut se décomposer très rapidement et développer des bactéries peu fréquentables.
D'où le rôle très important des vautours, et leur nombre est significatif du travail à accomplir.

J'ai aimé de voir que la nature était super bien régulée, et que les gens là bas s'adaptent en la respectant.

Les mêmes précautions sont à prendre dans les habitations.
Un jour, en prenant un apéro, j'avais fait tomber une cacahuète sur le sol de notre terrasse que je n'avais pas ramassé de suite.
1 heure après, des dizaines de grosses fourmis se battaient sur cette cacahuète.
Un peu de sucre sur la table, et c'est des centaines de fourmis microscopiques qui viennent nettoyer en quelques minutes, alors qu'on ne les voyais pas avant.
On se demande d'où elles sortent.

Je me suis également servi de ces petits avantages. Dans notre chambre, j'avais mis en liberté 2 Gecko que j'avais attrapé.
C'était probablement le meilleur anti-moustique que nous avions :roi:

Voici donc la photo d'un vautour, le Urubu noir.
L'idée ici, était de faire cette compo volontaire pour mettre en avant le côté " provocateur et voyou prêt à s'enfuir" avec la voiture de police en arrière plan.
Mais je n'ai pu avoir de meilleur plan pour mettre mieux en évidence la voiture de police.

Photo 25:

IMG_7221Aweb.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Dernière édition par bluesteeleyes le Jeu 4 Sep 2014 15:16, édité 1 fois.