Un télescope comme télé-objectif ?

Mar 9 Aoû 2016 15:50

Un premier retour d'expérience... ou plutôt d'apprentissage tâtonnant...
Qui sait, peut-être peut-il intéresser, et susciter d'autres retours ?



Cela me tentait depuis un moment : m'offrir - à coût maîtrisé (!) - un télescope utilisable à la fois en astro et en terrestre, et aussi bien en visuel qu'en photo...
Un "cahier des charges" complètement irréaliste, forcément...
Mais bon...
Un petit télescope avec tout ce qui tourne autour, ça peut rester sous le seuil des 1000€, alors que l'objo Pentax de 560mm, c'est plus de 5000€, bref, même pas en rêve :-( ...
Ça valait donc le coup de chercher un peu :
- Les télescopes à miroir (réflecteurs) ont vite été éliminés : piqué décevant...
- parmi les télescopes à lentilles (réfracteurs), les achromatiques n'ont pas convaincu : trop d'aberration chromatique...
- et parmi les "apochromatiques", les "vrais", à 3 lentilles (triplets) ont aussi été écartés (trop chers). Mais, miracle, les "semi-apo" (doublets ED) avaient tout pour plaire !...

Restait à trouver le bon diamètre (suffisant pour une bonne luminosité, pas trop gros pour limiter encombrement et... prix), et la bonne focale (pas trop élevée, à la fois pour espérer aborder le ciel profond, et pour rester utilisable en terrestre)...et choisir la monture, mais là, pas de suspense : l'usage terrestre impliquait une altazimutale, la monture équatoriale étant spécifique à l'astro (sans être pour autant incontournable), et quasiment inutilisable en terrestre...
Bref, le gagnant, enfin la gagnante : une lunette skywatcher ED de 80mm de diamètre et 600mm de focale (soit une ouverture de 600/80=7.5), sur monture AZ4 :

1. la lunette :
Image

2. les accessoires :
Image
de gche à drte et de bas en haut :
- ensemble bagueT2 + allongeT2 + adaptateurT2/coulant2"
- oculaires 15mm et 6mm en 1,25" (le 28mm en 2" est sur la lunette)
- Barlow ED 2" + adaptateur 2"/1,25"
- step-up 49/58 + step-down 58/42 + adaptateur pour APN en afocal sur oculaire 1,25"

3. la lunette avec ses filtres (maison) solaires.
Image

Budget total (lunette, monture, chercheur, raccord coudé, 3 oculaires, Barlow (d'occasion), allonges et adaptateurs photo divers, et feuille astrosolar) : un peu moins des 1000€ envisagés...
...et j'en suis ravi : un excellent moyen de s'initier à l'astro et de s'intéresser à la richesse du ciel, tout en complétant son attirail photo d'un superbe télé de 600mm, extensible à 1080 voire 1200 avec la Barlow, pour traquer les hôtes du jardin :
Image
Image
(verdiers, au sommet d'un grand bouleau, distance 30m : focale 1080mm (photo au foyer avec Barlow)

Bon, d'accord, c'est "un peu" encombrant (62cm de long), et la map est manuelle (...mais diaboliquement précise !). En revanche, un gros avantage (outre le prix) sur un objo de ^m focale : le chercheur, qui permet une "mise en cible" beaucoup plus facile...

Quant à la photo astro, soleil lune et planètes se laissent faire : leur luminosité permet des poses de durée compatible avec la vitesse de rotation de la terre.
mes premières images (focale 600mm) de Jupiter & Saturne :
Image Image

Ce n'est pas le cas du ciel étoilé (le temps de pose doit être inférieur, grossièrement, à t(")=400/focale_utilisée(mm) pour éviter le "filé"). Une motorisation de la monture est alors indispensable pour "suivre le mouvement", à moins que l'on ait eu la bonne idée de se doter d'un reflex Pentax récent : en effet, le système de stabilisation par déplacement du capteur peut-être piloté par une fonction "astrotracer" (liée à l'accessoire O-GPS1 sur les Kr, K5 ou K3, ou intégré sur le nouveau plein format K1)...
Bon, le O-GPS1 (200€, qd ^m..) est sympa, mais ce n'est pas la panacée, il ne permet le suivi que pour une durée très limitée (au mieux 5', diminuant sensiblement lorsque la focale augmente ou lorsque la déclinaison de la cible diminue)... Bon potentiel qd ^m, j'espère bien réussir à l'apprivoiser...
:)

:(
Mais du coup, le G12 a totalement cédé le "partenariat lunette" au K5...
Avec l'objectif non amovible, il ne pouvait évidemment jouer "au foyer", mais j'imaginais bêtement qu'il saurait faire en afocal (APN sur l'oculaire), et que son écran orientable serait précieux. Désillusion, même en focale max du G12 (30,5mm), au plus près de l'oculaire (solidarisation par un LA-DC58 + step-down 58-42) le résultat est un vignettage sévère, sans parler des difficultés de la double map (lunette + apn), du piqué désastreux, et des aberrations liées à l'empilement de tout ce verre (doublet de la lunette, lentilles de l'oculaire, objectif du G12) !... Finalement, le K5 avec un vieil objo de 50/1.7 (6 lentilles) s'en sort même nettement mieux dans les mêmes conditions (pas de vignettage, map plus simple, aberrations moins marquées)...

Re: Un télescope comme télé-objectif ?

Mar 9 Aoû 2016 16:45

Merci infiniment pour ces informations. Je vais me mettre à rêver ce soir...

Re: Un télescope comme télé-objectif ?

Mer 10 Aoû 2016 08:32

E X C E L L E N T :bravo: :2top;

Re: Un télescope comme télé-objectif ?

Mer 10 Aoû 2016 22:06

Intéressant et chouettes tofs. :)

Re: Un télescope comme télé-objectif ?

Mer 10 Aoû 2016 22:33

le quartier de lune d'hier soir, pile poil aux dimensions du capteur :
Image
on distingue assez bien la falaise de l'Altaï (qui descend, sous le trio de cratères au centre, vers le cratère solitaire "Piccolomini") : plus de 400km de long, pour...1km de hauteur...

en afocal : K5 avec objectif 50mm/1.7 sur oculaire de 15mm (focale "équivalente" de 2m, donc au-delà des ~1300mm de la focale d'échantillonnage optimal lunette/K5 )
un peu d'aberration chromatique, mais avec tout ce verre (pas de post-traitement, à part adaptation luminosité-contraste)...
...et les limites de piqué d'une focale allant au-delà du pouvoir séparateur de la lunette compte tenu de la densité du capteur.
(en pleine définition - 7,6Mo - ici : http://image.noelshack.com/fichiers/201 ... tablie.jpg )

Re: Un télescope comme télé-objectif ?

Jeu 11 Aoû 2016 22:08

Excellent :2top;

Re: Un télescope comme télé-objectif ?

Ven 12 Aoû 2016 00:36

dodécamaniac a écrit:le quartier de lune d'hier soir, pile poil aux dimensions du capteur :
Image
on distingue assez bien la falaise de l'Altaï (qui descend, sous le trio de cratères au centre, vers le cratère solitaire "Piccolomini") : plus de 400km de long, pour...1km de hauteur...

en afocal : K5 avec objectif 50mm/1.7 sur oculaire de 15mm (focale "équivalente" de 2m, donc au-delà des ~1300mm de la focale d'échantillonnage optimal lunette/K5 )
un peu d'aberration chromatique, mais avec tout ce verre (pas de post-traitement, à part adaptation luminosité-contraste)...
...et les limites de piqué d'une focale allant au-delà du pouvoir séparateur de la lunette compte tenu de la densité du capteur.
(en pleine définition - 7,6Mo - ici : http://image.noelshack.com/fichiers/201 ... tablie.jpg )


moi je dis BRAVO

Re: Un télescope comme télé-objectif ?

Ven 12 Aoû 2016 12:37

Merci... mais elle est qd ^m plus sympa en redimensionnant à 50%, en forçant un peu le contraste et en passant en noir & blanc :
https://www.flickr.com/photos/df14/2888 ... ed-public/

Re: Un télescope comme télé-objectif ?

Sam 13 Aoû 2016 01:56

Ouais, c'est mieux. :top:

Re: Un télescope comme télé-objectif ?

Mar 16 Aoû 2016 15:40

Enfin un premier résultat (pas très spectaculaire, mais encourageant !) avec le 0-GPS1 (le GPS-boussole qui permet au K5 de compenser le mouvement apparent des étoiles), pas si facile que ça à apprivoiser...
J'ai fini par comprendre qu'il avait un besoin obsessionnel de ré-étalonnage à chaque petit déplacement : à qqs mètres près, les conditions magnétiques changent, surtout avec la proximité d'installations électriques (maison, éclairage public...) ou de masses métalliques (voitures, mobilier de jardin...).
Du coup, malgré la lune éblouissante d'hier soir, test avec le 50mm/1.7 : le temps de pose était modeste (1 minute, loin des 5 annoncées possibles, mais loin aussi des 8" maxi sans le O-GPS1 pour un résultat sans trop de filé !...). Et ça semble marcher plutôt bien : pas de filé trop apparent.
Image
(en pleine définition sur http://image.noelshack.com/fichiers/201 ... 31-m33.jpg

Mirach (l'étoile la plus brillante près du centre) est bien ronde...
Et le flou des branches du cerisier n'est pas un flou de map, mais celui provoqué par le déplacement du capteur... l'idée est vraiment géniale !...
On reconnaît bien les 3 étoiles principales de la constellation du Triangle (les 3 plus brillantes de la partie basse), et on distingue les galaxies M31 (Andromède, en haut, plein centre) et M33 (quasiment symétrique de M31 par rapport à Mirach)... De quoi se reconsidérer le nombril, lorsqu'on réalise que la lumière reçue de ces 2 galaxies, pourtant "voisines" de la nôtre, a été émise il y a 3 millions d'années, non ?!...
Dernière édition par dodécamaniac le Mer 17 Aoû 2016 14:58, édité 1 fois.

Re: Un télescope comme télé-objectif ?

Mar 16 Aoû 2016 21:24

Marche bien bien ce système :oui:

Re: Un télescope comme télé-objectif ?

Jeu 8 Sep 2016 08:39

Elles fonctionnent bien ces 80 ed , j'ai une de ses grandes sœurs :
Image

Image

Re: Un télescope comme télé-objectif ?

Jeu 8 Sep 2016 15:59

félicitations !!!... une "vraie" APO 100mm (en 500 ou 550 ?)... ce doit être extra ... :2top; c'était hélas "un peu" cher pour moi :slash: ...
vous l'utilisez seulement en astro, ou aussi en terrestre ?

Re: Un télescope comme télé-objectif ?

Jeu 8 Sep 2016 19:42

550mm , seulement sur le ciel mais pas une seule photo depuis que je l'ai ...
Soit la météo ne s'y prêtait pas ou bien j'étais occupé par ailleurs ...

En visuel par contre les images sont superbes , pas de diffusion , les noirs sont profonds et on monte facilement à 2,5D en grossissement.

Un autre engin sous abris à toit roulant :
Image
SC12 pouces.

Re: Un télescope comme télé-objectif ?

Jeu 8 Sep 2016 21:21

:choc: waouh.... quel équipement !... sympa, l'abri fixe...