Shooter des oiseaux

Dim 8 Mar 2015 16:27

J'ouvre ce petit tuto que je viendrais complêter.

Notre ami Nico m'a donné l'idée de le commencer avec un avertissement qui, je l'espère, sera lu.

Beaucoup de gens donnent du pain ou des restes de gâteaux aux oiseaux pour les appâter, ou tout simplement pour les nourrir.
Ces gens pensent peut être "rendre service" aux oiseaux, mais en fait il les tuent.

Savez-vous ce qu'il y a dans le pain? Surtout le pain industriel?
Tout simplement des produits chimiques, des calories, et du sucre à indice glycémique élevé.
Pour info, la baguette a un indice glycémique de 95 pour 100 grammes et le pain sans gluten un IG de 90.
Dangereux pour l'homme, c'est la base de nombreux troubles et maladies graves.
Mais chacun fait ce qu'il veut, je ne vais pas faire ici un cours de nutrition.

Par contre, pensez que c'est encore bien plus dangereux pour les oiseaux.
Il existe d'autres alternatives, dont des boules de graisse et de graines vendues moins de 2 € les 8 boules en grandes surfaces.
Dedans, il n'y a que des graisses végétales et des graines non transformées qui ne sont pas nuisibles pour les oiseaux.

Alors demandez-vous simplement si vous voulez les nourrir, les appâter pour un cliché, ou si vous n'en n'avez rien à faire si vous les tuez.
Ce qui serait bien, c'est de propager ces infos autour de vous.

Si intéressés, je proposerai quelques astuces pour photographier des oiseaux dans la suite de ce thread.

Re: Shooter des oiseaux

Lun 9 Mar 2015 09:38

Bravo :vcool: pour ce judicieux petit rappel

Re: Shooter des oiseaux

Lun 9 Mar 2015 13:23

Et des liens de spécialistes aussi (photo ou animaux), ça peut être un grand plus!
Comme tu dis, bien connaître l'espèce est un plus.

Avoir des références aussi, pour avoir sur le même thread ce que tu as trouvé par-ci par là.

Re: Shooter des oiseaux

Lun 9 Mar 2015 18:26

Les animaux sont une de mes passions, et j'ai quelques connaissances sur le sujet.
Dés que ma grippe commencera à faiblir, je posterai quelques trucs

Re: Shooter des oiseaux

Lun 9 Mar 2015 18:54

En fait o peut commencer par les passeraux les plus petits.
Mésanges, moineaux, troglodyte, merles, par exemple.
Ce sont des oiseaux vifs et rapides qui sont difficile à prendre.
Mais il est assez facile de choisir une espèce, de préparer un minimum le terrain pour que ce soit cette espèce qui s'approche, et pas une autre.

Prenons l'exemple de la mésange. C'est un oiseau acrobate qui est capable de se percher à l'envers, à la verticale sur une arête de mur, etc...
On peux donc imaginer suspendre de la nourriture, assez haut pour qu'un pigeon ou une pie ne puisse venir se servir en tendant le coup comme une girafe.
Les boules de graisses dont j'ai parlé sont idéales car elles sont dans un filet en nylon facile à suspendre. De plus, en hivers, elles sont utiles aux oiseaux.
Mais on peut aussi imaginer d'autres mangeoires suspendues.
Ainsi, nous éliminons d'emblée Pies, corbeaux, moineaux, pigeons, etc...
Quelques moineaux affamés essayeront de venir chiper de la nourriture au début, mais ils se décourageront rapidement.

bien entendu, on placera si possible la mangeoire à un endroit stratégique par rapport au soleil et aux moments de prises de vues choisis.
Ne pas oublier que ces oiseaux sont très rapides et qu'il faut des vitesses élevées pour les shooter.
Puis on observe un peu. Généralement, il faut 2 à 3 jours pour que la salle des fêtes soit connue des mésanges.
Elles vont venir se percher à proximité, sur un arbre, et observer. Puis, elles vont s'approcher, au début par deux
Si pas de danger, elles vont revenir seul plus facilement, et d'autres encore.
Les mésanges procèdent toujours de la même façon et se percheront toujours au même endroit, pensant avoir le meilleur angle de vu sur tous les dangers.

Si on leur a fait peur, pas de souci. Au bout d'une à 2 heures max, elles reviendront.

Encore mieux, si possible de laisser l'appareil en position pour qu'ils s'habituent. Un camouflage ou une télécommande sont très utiles dans ces cas là.

L'astuce pour aider la confiance de la mésange ET pour avoir une photo naturelle, sans voir cette boule de bouffe pas très photogénique sur la photo, c'est d'installer quelque chose, une branche, par exemple, avec un arrière plan assez éloigné pour le bokeh.
On la fixera à peu près là ou les mésanges font une petite halte avant de se servir.

A ce moment, on observe l'oiseau qui est un peu plus loin, dans l'arbre. On peut imaginer faire une mise au point sur la branche qu'on a installé, là où la mésange a l'habitude de faire sa halte. Mais on regarde la mésange qui est dans l'arbre un peu plus loin. Dés qu'elle décolle, on shoot, pourquoi pas en rafale.
En effet, si on attend que l'oiseau se pose sur la branche, on risque de ne pas être assez rapide, car ses haltes ne dépassent pas quelques secondes généralement.

Pour résumer.
On habitue la mésange à un nouvel environnement autour de sa nourriture.
On prépare à l'avance le cadrage et la compo de ses photos.
Puis on shoot en anticipant l'arrivée du piaf par observation.
3 jours suffisent pour repérer ses habitudes assez simples.

Moi j'ai des mésanges bleues, charbonnières et longues queues qui viennent sur ma petite terrasse.
Le souci est que la terrasse est très petite, impossible de mettre l'appareil photo à plus de 1m. De plus, je suis très mal exposé, ayant toujours un soleil de face quand il n'est pas caché par des arbres denses.

dernier point on a parlé du fait de ne pas donner du pain à ces oiseaux.
De la même façon, on essayera de ne pas tenter d'apprivoiser ces oiseaux.
Si vous êtes sympa, que vous arrivez à les approcher, ce n'est pas seulement avec vous qu'ils seront en confiance. Ils s'approcheront de la même façon d'autres gens, pas forcément aussi sympa que vous.
Et s'ils ont faim, ils choisirons la méthode qui leur semble la plus facile: aller chez l'homme pour se nourrir. Qui dit homme, dit chats, chiens, ect..., l'univers de l'homme.

Alors on évite de toucher ces oiseaux et de faire le mort juste à côté dans l'espoir qu'ils deviennent votre meilleur pote.

J'oubliais. Les graines, des fruits, c'est idéal en hivers pour appâter les mésanges car elles ont faim.
Au printemps, ils font les nids et vont se nourrir d'insectes essentiellement. Il sera plus difficile de les shooter à ce moment, sauf si on peut identifier un nid et à condition de ne pas trop s'approcher.
En été, fruits, graines et insectes, mais là encore c'est une période pas idéale pour shooter les mésanges. Là, il faut repérer l'arbre où elles vont souvent, se faire discret et avoir beaucoup de patience.
Dernière édition par bluesteeleyes le Lun 9 Mar 2015 19:45, édité 1 fois.

Re: Shooter des oiseaux

Lun 9 Mar 2015 19:00

Pour les merles, on peut appliquer les mêmes astuces que pour les mésanges, mais on choisira un buisson assez bas et on observera par quel endroit il rentre dans le buisson. Cela permettra de choisir stratégiquement l'emplacement de la cantine.

Pour les moineaux, c'est mieux de placer la nourriture au sol, pas loin de perchoirs comme des buissons ou petits arbres.

Re: Shooter des oiseaux

Lun 9 Mar 2015 19:02

On avait parlé des cygnes. Avec les Canards, ils sont faciles à photographier.

Ici, l'idéale est de pouvoir capturer un accouplement, une baston, dans l'eau, ou pas.

Pour les cygnes, on observe celui qui fait des allers et retours plus loin que les autres, c'est le chef. On observe aussi celui qui tentera de s'éloigner de la troupe.

Pour les canards, on cherchera celui qui est avec une ou deux femelles, et on regardera si un autre tente de s'approcher pour se faire une femelle.