"No name"... ou NO "no name" ?

Dim 26 Juin 2011 10:36

Le post de PIXEL "le fondateur du site se présente" venant d'enregistrer de récentes contributions me paraissant
intéressantes sur le plan général, je démarre ce sujet particulier, auquel nous sommes tous et tout le temps confrontés.

Pour voir le post de PIXEL cliquer ICI

Dans les processus industriels de production en masse, les machines-outils utilisées sont surveillées et réglées
périodiquement, pour prévenir et compenser les phénomènes normaux d'usure mécaniques des outils "travaillants".
Ce qui sous-entend des contrôles plus ou moins automatiques sur la chaîne, pour vérifier que les pièces en cours
restent bien dans les fourchettes théoriques admissibles... en fonction du moment ( les lots ), certaines pièces
sont parfaitement calibrées et d'autres se retrouvent presque aux limites admissibles... elles sont "aussi acceptées",
bien que d'une qualité d'éxécution moindre... Des lots sont constitués et suivis par la prod. et triés à la sortie.
Les "sans défauts" sont réservés aux applications et clients choisis... les suivants dont la qualité globale décline
partent dans différentes filières économiques. Toutes ces pièces "avec défauts admissibles" ne sont pas promises
à tomber inévitablement en panne ! mais les probabilités pour que cela arrive augmentent naturellement...

En achetant "moins cher" on pioche simplement dans ces catégories "potentiellement plus à risque". Ces risques
restent grandement virtuels, et donc restent tout à fait admissibles aussi pour les acheteurs que nous sommes.
Pour autant que l'on évite quand même de choisir le fond du tonneau...

Par ailleurs, nous connaissons tous des exemples d'objets "haut de gamme", que nous avons achetés au prix maxi
et qui nous ont apportés soucis et tracas... La seule consolation ( et encore pas toujours ) est que le vendeur
faisant habituellement partie du gratin de la profession, se met en quatre pour résoudre le problème !

Au final, je pense qu'acheter du "no name ou équivalent" reste une opération raisonnable... mais à condition
de l'acheter chez un fournisseur qui lui n'est pas "no name", car ayant une réputation à soutenir, il va piocher
dans les lots de qualité "moyenne" en évitant la lie et les problèmes ( une boîte sérieuse sait faire cela ).

Re: "No name"... ou NO "no name" ?

Dim 26 Juin 2011 12:31

Moi ,je suis suis pour le no name dans pas mal de cas.

Prenons le cas de l'adaptateur zoomant .

Je trouve abusé le prix auquel il est vendu !
60 € minimum pour 2 bouts de plastique coulissants via des ressorts ,c'est du vol !
Aprés combien de marge se font les revendeurs ,pas d'idée ,donc pas d'idée du prix demandé par canon aux revendeurs .


Prenons ensuite le cas des batteries !
Là ,le prix aussi est hallucinant pour certaines marques !
Panasonic qui demande 80 € pour une batterie pour un appareil en coûtant 200 € y'a un soucis de logique !

Mais avec les batteries ,il ne faut pas non plus trop déconner en cherchant le prix le plus bas !

Mettre 80 € dns l'officielle ,y'a pas marqué "pigeon"
Mettre 5 € dans une bouse à qui on a viré toutes les sécurités ,faut être idiot

Par contre ,on peut trouver des no name à 20-30 € mais avec la garantie d'avoir des sécurités et pour ça ,comme tu le dis ,il faut bien choisir sa crèmerie !


Oui pour le no name mais avec discernement ;)
Si la sécurité est en jeu ,attention danger à choisir au moins cher :)

Re: "No name"... ou NO "no name" ?

Dim 26 Juin 2011 13:34

Un autre exemple sur les tarifs quelques peu abusés des pièces détachées chez les constructeurs:

Un Canon Powershot A2200 est vendu 99€ chez Digit, et si le propriétaire d'un tel appareil devait se racheter
un chargeur + un accus original, cela lui en couterait au total 91.80€ (49.90€ + 41.90€) :shocking:

Autant dire que dans ce cas, si l'on veux absolument un produit original, il est plus rentable de racheter
l'appareil :oui:

Re: "No name"... ou NO "no name" ?

Dim 26 Juin 2011 13:46

Belle observation Gillou. Ca rejoint ce que je disais par ailleurs. Le nombre de retour insatisfaits des achats dits "no name" en comparaison à ceux qui "restent dans la marque" encourage à persévérer dans cette voie et à faire des économies sans grands risques, finalement ;)

Re: "No name"... ou NO "no name" ?

Dim 26 Juin 2011 14:07

@ HYpalm

je te remercie d'avoir ouvert ce topic ;)
tes propos sur les processus industriels sont très juste, j'ajoute quelques lignes pour être précis

Lorsque une usine fabrique avec une m^me chaine pour plusieurs marques (et desfois aussi des No-Names ou une marque de Fabriquant) elle doit respecter un cahier des charges qui change en fonction des objectifs des marques !
Objectifs en terme de cout de production, de qualité, de marketing, etc.
Le bien souvent la grosse différence lors de la fabrication est sur les contrôles qualités (fréquences, tolerances, conditions extremes, etc.), et celà peut faire enormement baissé le cout de fabrication ! c vrai dans l'electronic, l'alimentaire, l'automobile etc

Alors pour un Accu (equivalent NB-7L) de rechange (ou de secour) il existe de nombreuse marques et des No-Name d'horizon très divers, avec des garanties qui vont de 6mois a 3ans et des prix qui vont de 10 a 30euro.
La durée de garantie est une bonne indication sur le niveau des controles qualité :oui:

Alors quel est le meilleur choix pour ce type de produit de grande consommation !??
c une histoire de compromis budget-qualité pour la majorité d'entre nous ET comme tu le precise une histoire de Confiance en son Vendeur :wink3:
No-Name ou marques hors Canon peut importe ! les ecards de prix sont faible

----

@ gillou57
c de plus en plus fréquent pour tout les produits manufacturés de grande marque !
j'ai fait acheter a un ami 2 imprimantes Canon bas de gamme ! c moins cher qu'une seule + 2 cartouches d'encres d'avance :titt: :dingo:

-----


Le seul moyen d'en savoir plus que la qualité des produits serait de mettre au point un protocole de test simple que chacune-chacun des membres pourrait effectuer !
Nous aurions aussi une base de données sur la fiabilité des Accu d'origines diverses ;)
Je pense faire un petit comparatif entre NB-7L Canon ET Blumax pour le temps de charge et combien de temps ils tiennent :D :roi:

Re: "No name"... ou NO "no name" ?

Dim 26 Juin 2011 15:28

Alors pour un Accu (equivalent NB-7L) de rechange (ou de secour) il existe de nombreuse marques et des No-Name d'horizon très divers, avec des garanties qui vont de 6mois a 3ans et des prix qui vont de 10 a 30euro.


Cest peut être le piège. Prend comme exemple Sony. Batteries qui crament, capteurs défaillants, télés LCD en panne, Clié peu rentables au point d'arrêter la production, PS3 vendue à perte pour conserver une place, etc...
Sony a beaucoup d'argent à récupérer.
Tu prend une marque "No name" qui est spécialisé dans la batterie et qui va vendre ses batteries tamponnées "Sony", par exemple, à 50€ la batterie. En contre partie, elle vends les mêmes batteries sous sa marque no name 15€. Dans les 2 cas elle fait un bénéfice.
Là c'est du réel, et les 2 batteries sont de qualité identiques car modifier la chaine de fabrication aurait un coùt inadmissible.
Ca se passe aussi comme ça dans tous es secteurs d'activité. C'est un peu mon job, je connais bien ça.
Pire, les batteries pour Sony vont peut être subir une "usure" prématurée pour vendre 2 fois plus de batteries. Cout de fabrication d'une batterie? Environ 2€.

:wink3:

Re: "No name"... ou NO "no name" ?

Dim 26 Juin 2011 15:33

Je me répond avec un autre exemple.
La brasserie Kronenbourg a été racheté par Karlsberg. Les 2 géants qui se partagent toutes les brasseries en France sont Karlsberg et Heineken.
Karlsberg demande en ce moment à Kronenbourg de produire des bières Karlsberg en plus des bières Kro.
Du coup, Kro demande à la seule brasserie indépendante d'Alsace, Météor de produire de la bière Kronenbourg pour maintenir les chiffres sur le marché.
Mais Heineken demande également à Météor de produire de la bière Heineken.
Ces bières sont toutes vendues au même prix, malgré le fait qu'un sous-traitant soit présent dans certains cas.
NOus avons là un bel exemple de la société de consommation actuelle.

Re: "No name"... ou NO "no name" ?

Dim 26 Juin 2011 16:21

tu fais souvent des Hors-Sujet mon ami :P

je ne parle pas d'accu Canon ™ !
Duracell, Eneride, Ansmann, Blumax sont des marques!
Spécialisés dans l'electronique grand public et EUX sont en concurence avec les No-Name ...

et pour ton exemple de Kro ... si la recette est bien celle de la KRO peut importe si c Meteor qui l'a fabrique, Meteor ayant ces propres recettes !
enfin bref
ne nous egarons pas trop du sujet de DEPART :P :vcool:

Re: "No name"... ou NO "no name" ?

Dim 26 Juin 2011 18:53

Désolé pour le HS :mao:

LIste des E-Shop (tout le monde peut poster)

Lun 27 Juin 2011 17:05

Un petit lien, car il faut quand même savoir comment fonctionne les choses aujourd'hui. Un post sur un autre forum que j'avais fait selon ma propre expérience, par mon métier.
Je vous invite à le lire.

http://img838.imageshack.us/img838/381/image3gh.png

Sinon, suite à la discussion d'hier, j'ai fait des mesures sur mes batteries du Fuji S100FS. Une Fuji d'origine et une No name achetée à 5,95€.
Les 2 batteries ont le même age à 2 mois prés, et affichent 7,2V sur l'étiquette.
Les 2 fraichement chargées.
La batterie Fuji affiche 12,25V sur mon multimètre haut de gamme (je précise).
La batterie No name affiche 8,25 volt.
Assez parlant.
Honnêtement, je ne pensais pas lire une telle différence.
J'effectue ensuite une mesure continue pendant 1 heure sur les 2 batteries avec enregistrement.
La batterie Fuji: 8 écrêtages à presque 20 volts.
La batterie No name: 0 écrêtage.
C'est évidement un exemple isolé. Mais les mesures m'ont fait prendre une décision. Je n'utiliserai plus la batterie Fuji. 20 Volts, c'est prés de 200%. C'est trop et dangereux pour l'appareil qui accepte une tolérance de 20%, soit 10 fois moins.
Dernière édition par bluesteeleyes le Lun 27 Juin 2011 17:09, édité 3 fois.

Re: LIste des E-Shop (tout le monde peut poster)

Lun 27 Juin 2011 17:18

Très intéressant, merci !...
C'est vrai qu'avec tout ça, opacité assurée !...
Quel est le choix, en fin de compte ?
- faire confiance les yeux fermés à un "producteur japonais cool et pas cher" dont on connaît l'excellente qualité de fabrication... en pariant donc qu'il n'y aura pas de pépin (je vous l'accorde, le pari est dans ces conditions assez peu risqué !)... cependant ça suppose une connaissance des intervenants, que vous avez manifestement, mais que le quidam lambda ne peut avoir...
- ou s'adresser, au prix fort pour un produit dont la qualité sera au moins bonne, à un vendeur réputé respectable, et qui en cas de pépin sera donc tenu d'assumer...
Les deux options sont jouables... Perso, je réserve la 1ère aux cas où aucun service (ou recours !) après vente n'est supposé se justifier (type "tous pépins pertes et profits")... Mais dès qu'un pépin, même très hypothétique, peut avoir des conséquences démesurées, c'est la seconde qui prévaut...
Tout est, comme toujours, question de confiance...

Re: "No name"... ou NO "no name" ?

Ven 8 Juil 2011 23:09

Pour en revenir a "No Name" ou NON "No Name" ...

y a un point ou je ne choisirais JAMAIS du NO-Name, c celui des Filtres ! j'aurais même tendance à acheter milieu-haut de gamme :devil:yes:
Hoya HD pour le CPL
Marumi Achromat pour les bonnettes
:2top;
mais c vrai que coté tarifs ben j'achete pas en france sauf en occassion :P
mais j'importe pas du "sauvage free tax" pour autant

Re: "No name"... ou NO "no name" ?

Sam 9 Juil 2011 00:16

J'en ai fait les frais avec un CPL éco, il supprime bien les reflets mais j'ai une perte de piqué variable et une dominante qui varie du bleu au jaune en fonction du réglage.

Re: "No name"... ou NO "no name" ?

Mar 12 Juil 2011 17:23

Nous sommes bien d'accord avec tout ceci. Pour une batterie no name, l'appareil ne risque pas grand chose, voir moins qu'avec une batterie......X....
Au pire, c'est la batterie qui sera HS.
Par contre, pour des filtres, c'est différent quand même. Mettre un filtre no name pas cher sur un appareil qui nous a couté cher est à mon avis un non sens. Le seul moyen de ne pas trop dégrader les qualités du caillou est de taper dans le haut de gamme, et en vérifiant que ça en vaut la peine.

Re: "No name"... ou NO "no name" ?

Mer 13 Juil 2011 15:57

bluesteeleyes a écrit:...Pour une batterie no name, l'appareil ne risque pas grand chose, voir moins qu'avec une batterie......X....
Au pire, c'est la batterie qui sera HS.
Par contre, pour des filtres, c'est différent quand même. Mettre un filtre no name pas cher sur un appareil qui nous a couté cher est à mon avis un non sens. Le seul moyen de ne pas trop dégrader les qualités du caillou est de taper dans le haut de gamme, et en vérifiant que ça en vaut la peine.


Les logiques sont fondamentalement différentes : d'un côté gestion du risque (recours en cas de détérioration de l'APN par la batterie), de l'autre gestion de la performance (qualité des images produites).